Octobre 2005 Camp vocations au carmel de Nakhon Sawan

Amener les jeunes à s’interroger sur leur avenir, leur poser la question de la vocation religieuse, les inviter à deux journées de formation et de discernement. Alors en octobre 2005 rendez-vous au Carmel de Nakhon Sawan pour tous les jeunes des écoles du diocèse. Avec les filles les religieuses sont en première ligne, aux garçons on parlera du petit seminaire.

 

Cela nous remet en mémoire le témoignage du P. Quintard : «  En 1946 j’ai dit au curé que je voulais aller au séminaire et en septembre 1946 un recruteur assomptionniste passe dans le village. Le curé me présente à lui. Je déteste aussitôt ce recruteur car il m’a embrassé mais j’accepte d’aller étudier chez les Assomptionnistes.

De 1946-1949 je suis à Chanac en Lozère pour la 6e, 5e 4e. J’avais très peur des Supérieurs qui me mettaient toujours en garde contre les « amitiés particulières ». A Chanac j’ai appris à aimer la liturgie et l’Office du bréviaire.

De 1949-1952 j’étais à Vérargues dans l’Hérault pour les 3e, 2e, 1e. J’étais loin d’être un crack dans les études mais j’aimais surtout les cours d’histoire où le professeur nous faisait revivre les batailles.

C’est à cette époque que l’envie d’être missionnaire m’a pris mais comme j’aimais beaucoup St François d’Assise j’ai hésité entre être missionnaire ou être capucin. Mais j’ai décidé d’être missionnaire en Asie et donc aux Missions Etrangères de Paris. »

Organiser un Camp Vocation c’est éga